Des itinéraires nationaux en transport public sur voyages-sncf.com

Cela fait quelque temps que moi même et une partie de mes collaborateurs de Canal TP y travaillons... mais je n'avais pas la possibilité d'en parler ! Aujourd'hui c'est possible et je vous passe sans plus attendre le communiqué de voyages-sncf.com. Je vous invite aussi à tester le service.

Voyages-sncf.com propose aux internautes de tester «  Mon Itinéraire Porte @ Porte  », le nouveau service qui permet d’organiser  son voyage de porte à porte, c'est-à-dire de son adresse de départ à celle de son arrivée, et qui sera lancé fin 2009.http://porteaporte.voyages-sncf.com

 

Aujourd’hui, l’offre locale de transport est diffusée de façon différente d’une région à une autre. Il est actuellement plus simple de préparer son itinéraire « voiture » que son itinéraire transport public.

Mon itinéraire Porte @ Porte est proposé en version beta, sur les agglomérations de ParisLilleLyon et Rennes. C’est un service d’information national sur le transport public (bus, tram, métro, grandes lignes).  

L’objectif : promouvoir l’offre de transport public grâce à une solution nationale.

Les données sont collectées au niveau local : Les Autorités Organisatrices des transports  ou transporteurs contribuent directement ; ces données sont assemblées (mise en cohérence, contrôle qualités…) ; un service de recherche d’itinéraire traite les questions des voyageurs (données + logiciel + infrastructure technique).

 

 

«  Mon Itinéraire Porte @ Porte  », est  un service d’information sur la mobilité en milieu urbain qui permet sur une sélection de destinations:

¡  D’obtenir une information multimodale complète pour leur voyage :

          Itinéraire combinant plusieurs modes de transport public urbain (métro, bus, tram etc.) + Marche à pied

          Heure de départ, heure d’arrivée, durée totale, nombre de correspondances, temps de marche à pied…

¡  De définir son mode de déplacement :

          le plus rapide, le moins de correspondance etc.

¡  En pré-acheminement (trajet pour se rendre à la gare) et en post acheminement (trajet à l’arrivée)

¡  Sur une sélection de destinations : Régions Ile de France, Lille, Lyon, Rennes disponible

Sur le plan national, un service transactionnel qui propose un trajet Train avec :

¡  Identification des gares SNCF les plus proches d’une adresse donnée et désambiguïsation des adresses

¡  Détermination du segment Train vendable,

¡  Disponibilités des trains SNCF et tarifs existants (usage de cartes commerciales)

¡  Réservation et Achat du billet de train associé

Un service qui restitue l’ensemble de l’information (horaires, tarifaires)

¡  Graphiquement sur une carte interactive

¡  Au format d’une feuille de route 

          impression papier disponible + envoi de l’itinéraire par email

¡  Visuellement avec des plan de villes

          Avec en prime des informations signalétiques sur la gare, incrustées dans des infobulles

 

Ce nouveau service Mon itinéraire Porte @ Porte entend couvrir progressivement l’ensemble des réseaux de transport public qui sillonnent le territoire français.

 

Comment ça marche…

 

1.    L’internaute saisit ses souhaits de voyage

¡  Il saisit des adresses précises de départ et d’arrivée, ainsi que les jours et heure de départ.

¡  Au minimum une origine et une destination, de manière à lui proposer ensuite les Gares les plus proches

¡  En critères avancés de saisie des souhaits

¡  Définir son mode de déplacement : le plus rapide, le moins de correspondance etc.

¡  Définir ses préférences Train

 

2.    Mon itinéraire porte@porte propose alors 3 solutions de trajets de bout en bout comprenant :

¡  son itinéraire en transport en commun pour rejoindre la gare de départ,

¡  un trajet en train qu’il aura la possibilité de réserver et payer,

¡  son itinéraire en transport en commun à l’arrivée.

     Avec une information multimodale complète pour le voyage :

¡  combinant plusieurs modes de transport public urbain (métro, bus, tram etc.) + Marche à pied

¡  Heure de départ /d’arrivée, durée totale, nombre de correspondances, temps de marche à pied…

¡  Avec la proposition d’un trajet Train

¡  Identification des gares SNCF les plus proches

¡  Détermination du segment Train vendable,

¡  Disponibilités des trains SNCF et tarifs existants (usage de cartes commerciales)

3.    Après avoir sélectionné un itinéraire, l’internaute consulte le détail du parcours

    1. Pré acheminement
    2. Trajet en train
    3. Post acheminement
 

Dans ce projet Canal TP [dont je suis Directeur Général] est partenaire de voyages-sncf.com pour le calcul d'itinéraire en transport public. Je suis, donc, particulièrement à l'écoute de vos commentaires constructifs !

6 commentaires:

Philippe Gargov / Groupe Chronos a dit…

Le commentaire ne sera pas des plus constructifs, simplement laudatif : très beau travail, vraiment. J'ai regardé ce matin (après avoir reçu l'info sur twitter, ça se diffuse vite...), dommage qu'il n'y ait que quelques villes pour l'instant disponibles.

On se prend à rêver : intégration, un jour, des stations vélibs, réservation des taxis SNCF etc... En tous cas c'est un grand pas vers la mobilité "seamless", sans accrocs, unitaire d'un bout à l'autre... Encore bravo

PanPan a dit…

C'est vrai que ce site, au design sympathique, est tres pratique! Vivement un plus gros taux de couverture

Florence a dit…

Dommage que le service soit déjà indisponible et que seuls quelues initiés aient eu accès à ce nouveau service....

Yann a dit…

Je n'ai pas eu de problème d'accessibilité de mon coté mais c'est une bêta qui permet de réaliser des tests pour construire un produit final optimisé.

Colibri a dit…

Sur la forme, je dis bravo, c'est agréable à utiliser et joliment mis en page. En tant que prototype et outil de démonstration, vous avez bien réussi !
Cependant, sur le fond si l'on peut dire, je suis loin d'être "convaincu", car la limite actuelle à ces quelques agglomérations est "structurelle" à mon avis. Et tout cela montre dans quel état d'esprit malheureux les pouvoirs publics sont encore...

Sans vouloir être présomptueux, je pense qu'aucune société seule ne pourra raisonnablement proposer un service de recherche multimodale sur la France entière, tous modes confondus. Or c'est bien l'objectif, sinon où est l'intérêt ?
La qualité (quasi) exhaustive des données est une condition sine qua none pour que ce type de service soit utilisé massivement. Quel fabricant de navigation par GPS aurait l'idée de vendre son produit s'il manquait ne serait-ce qu'un département en France ? Ou bien s'il manquait les autoroutes ?
Voir la couverture TC sur Google Maps en France...

Votre société a remporté en France des marchés qui lui permettent d'avoir accès un certain nombre de données théoriques d'offres TC. Mais pour les autres, vous ne pourrez les "inventer" -- sauf à faire de la saisie de données manuelle, c'est irréaliste !

Bref, vous l'aurez deviné, la participation de la puissance publique dans ce dossier est indispensable. Concrètement, il est nécessaire d'avoir un cadre juridique obligeant tout opérateur de transports public opérant en France à mettre à disposition son offre de service, dans un format structuré/normalisé (voir TransModel, Chouette, etc). On attend ça depuis 20 ans avec la LOTI d'ailleurs !
Rien de sorcier là dedans : par exemple, ça fonctionne ainsi au Royaume-Uni depuis plusieurs années et le résultat apparait sous le nom commercial TransportDirect. Pas d'histoire de difficultés techniques (à priori Atos Origin, ce ne sont pas des magiciens...) et encore moins "administratives" : outre-Manche, au pays du tout marché, on y arrive, alors pourquoi pas ici, où la législation (cf. LOTI) est stricte et l'administration pléthorique ?

On me suggère dans l'oreillette que l'Agence Française pour l'Information Multimodale et de la Billettique (AFIMB) va travailler ce dossier en charge. Si c'est vrai, tant mieux, mais c'est pas trop tôt !
"Economie de l'information" qu'on nous serine, eh bien, sans information, on ira pas loin...

Yann a dit…

Merci Colibri pour cette contribution.
D'accord avec vous sur l'importance d'une couverture exhaustive.
D'accord aussi sur la re-saisie autant pour des questions de qualité que de coût.
S'agissant de transports publics, le rôle de la puissance publique est central, mais il s'agit des AOT et des territoires plus que de l'état.
En effet, normes techniques et cadre juridique sont déjà largement en place.
La difficulté majeure est maintenant celle de proposer des cadres contractuels adaptés, clarifiant les droits et obligations des acteurs : AOT, exploitants et opérateurs utilisant les informations.
Lire aussi sur ce sujet l'article de Lea Marzloff Chronos.