GPS et GSM, navigation et recherche locale : l'autre convergence

Les premiers GPS connectés à Internet en permanence via des réseaux mobiles ou du WiFi arivent sur le marché grand public aux Pays Bas et aux USA.

TomTom avec le TomTom XL HD ici, Magelan avec le Magelan Elite 5340 et Dash ici ont annoncé la commercialisation de ces nouveaux produits (pas encore en France pour le moment).

Ils offrent une recherche de proximité type Google Maps ou Yahoo one search qui permet de trouver directement les lieux de vente les plus proches pour les produits et le services que vous recherchez. L'exemple ci-dessous vous présente le résultat d'une recherche de "station service" à Paris dans Google Maps...

Agrandir le plan
L'information trafic et bien entendu la qualité des plans devraient aussi profiter de cette connexion permanente.

Dans le mêmes temps les GSM avec GPS comme le N95, le M650 le M700 deviennent abordables et visent aussi bien le guidage des automobilistes que celui des piétons. Ils disposent d'applications plus ou moins riches mais intègrent des fonctions de localisation, de calcul d'itinéraire, éventuellement de navigation (en général ce service est payant) et... de recherche locale !

Alors que choisissez vous ? le GPS qui fait GSM ou le GSM qui sert de GPS ?

Je vous signale deux applications récentes que vous pouvez installer sur votre téléphone GPS :
  • Map and Go d'Orange expliqué ici et qui montre qu'Orange entend bien "être dans la course" pour ce type de services.Les premiers essais semblent indiquer que cette application est ergonomique et rapide.
  • Yahoo Go 3.0, nouvelle version mobile de Yahoo dont j'avais déjà vanté les qualités ici. La grande nouveauté de cette V3 est que des tiers sont invités à ajouter leur propres widgets qui s'intègrent sur la plateforme mobile de Yahoo. Yahoo rejoint des plateformes comme WebWag ou WidSets pionniers des widgets mobiles (on en avait parlé ici).

3 commentaires:

Anvroin a dit…

Pas d'avis technique, mais une info pour confirmer s'il était besoin que la convergence aura bien lieu : au Japon, tous les nouveaux terminaux mobiles doivent maintenant être équipés GPS (obligation légale). Raisons principales : pouvoir "tracer" ses enfants (qui prennent les transports publics très jeunes) et pouvoir faciliter les secours en cas de séismes (et oui, le contexte est assez différent...).
En contrepartie, les mobiles sont 2 fois plus volumineux que les nôtres...

Tomsoft a dit…

Non, le GPS ne double pas le volume d'un téléphone. C'est meme de plus en plus quasiment integré au baseband du téléphone donc, pas couteux en volume....Les seuls soucis actuellement: la consommation supplementaire...

Et aux etats unis aussi, le GPS est obligatoire dans les nouveaux mobile, pour le 911....

Hervé Anvroin a dit…

Ca n'est pas en effet le dispositif technique qui augmente la taille de l'appareil, mais le nécessité d'avoir une interface exploitable pour cet usage, donc un écran plus grand.
D'autant plus que cet écran sert aussi à consulter l'état de son porte-feuille électronique, le détail de ses derniers trajets en métro payés et validés par son mobile, à regarder la télé, à boire sa noodle soup (euh, non)...
Le besoin créé l'interface.