Keolis, mutations de la société française et information des voyageurs

Si vous vous intéressez au transport public, vous devez lire l'excellent compte rendu de l'enquête "Mutations de la société francaise : pour mieux comprendre la mobilité d'aujourd'hui".

Elle est commanditée par Keolis et réalisée par TNS Sofres.

La présentation est téléchargeable ici, mais un petit tour sur le site de Keolis vous permettra , en prime, de découvrir quelques vidéos et statistiques intéressantes (72% des voyageurs ont déjà ri dans les transports...).

Plusieurs mutations sont évoquées relatives, par exemple, au vieillissement de la population, au rapport au temps, à l'évolution des territoires.

L'étude s'intéresse, aussi, à la fracture numérique et à l'accessibilité de l'information voyageur pour :
  • ceux pour qui l'écrit pose problème, qui privilégie le contact et l'information sonore,
  • les moins "aptes à la modernité" qui refuse ou ont des difficultés avec les nouveaux médias,
  • ceux, et ils sont plus nombreux, qui ont simplement du mal à comprendre les plans et les horaires.
Pour tous ceux là, Keolis fait des préconisations pertinentes et qui méritent d'être réellement mises en application. Celles que je préfère sont :
  • la simplification de l'offre,
  • la lisibilité des plans et leur articulation avec la signalétique,
  • la systèmatisation des annonces sonores et la réflexion sur les noms des arrêts...
Un regret : peu de chose sur la multimodalité. La cohérence de l'offre de transport et de la signalétique au delà du périmètre d'un réseau est pourtant un élément central pour l'accesibilité du système global de transport public...

Recevez les articles par mail :

et suivez les instructions : recopiez le code, puis recevez votre mail de confirmation...

1 commentaire:

Christophe a dit…

C'est une excellente étude à bien des égards. En revanche, sur son contenu numérique, déjà 3 années ont passées, 3 années qui ont vues tripler les ventes de smartphones/an qui bientôt détrôneront les laptops et autres PC. Entre temps l'Iphone a débarqué et son incroyable simplicité d'utilisation, L'ipad le suit. Les forfaits internet à haut débit à 10€ ne devraient plus tarder. J'ai le sentiment (mais ce n'est donc qu'un ressenti) que cette fracture numérique se résorbe rapidement et inévitablement. Quant aux pratiques et usages du web, en 2007, Twitter et Facebook n'existait pas ou si peu. 2017, soit demain, cette étude aura 10 ans. Imaginer les changements du web et de ses supports dans 10 ans (soit un peu plus qu'une DSP)...Les séniors en question n'auront plus un bouton a toucher pour être informer. Le web des objets sera en place et à l'heure comme le bus que plus personne n'attendra ;)