Transport public : informations sur téléphones mobiles

Les services d'information liés aux transports publics sur téléphone mobile commencent à se généraliser.

Les services mobiles de première génération sont apparus il y a plusieurs années. Les pionniers, comme le site WAP TCL réalisé par Keolis Lyon pour le Sytral, ont été pénalisé par le décollage très lent des usages de l'internet mobile en France.

Les sites mobile plus récent de la RATP : ma RATP dans ma poche (wap.ratp.fr) et de Transilien : Transilien.mobi sont fondés sur le même principe : un site internet adapté à un usage sur téléphone mobile. Les sites sont plus ergonomiques et plus complets en intégrant notamment des informations sur les situations perturbées et sur les horaires de passage à l'arrêt "en temps réel". Ma RATP dans ma poche propose une rubrique actualité qui marque l'intention de proposer plus que l'information sur le transport.

Plus récemment de véritables applications pouvant être téléchargées sur les téléphones ont fait leur apparition. Plus ergonomique que les sites mobiles, elles permettent en général de tirer parti des fonctions de géolocalisation des téléphones GPS notamment. Deux de ces applications ont été lancées récemment :
  • Google Transit sur mobile : la toute dernière version de Google Maps pour mobile permet de calculer des itinéraires en voiture, en transport public ou à pied. Cette application couvre le monde entier avec un niveau de détail qui varie en fonction des zones couvertes. Pour l'instant, en France, l'information transport public n'est disponible qu'à Maubeuge et très partiellement à Bordeaux.

    Autre point fort de cette application : elle associe des fonctions de recherche locale typiques de Google Maps (un exemple ici) avec les fonctions de guidage.
  • Plus récemment encore, SFR propose en test sur l'atelier SFR l'application ITransport sur mobile. L'application ne couvre que les déplacements en transport public mais dispose dès maintenant d'une couverture assez complète sur toute la France. (voir aussi le site). Les itinéraires, d'arrêt à arrêt uniquement, sont donnés avec une indication de temps de parcours qui n'est pas nécessairement basée sur les horaires exacts. Comme Google Maps sur mobile, ITransport peut utiliser le GPS de votre téléphone en vous évitant la saisie fastidieuse de votre point de départ. L'ergonomie de l'application est bonne et sur mon N95 la lisibilité des itinéraires est excellente. Chapeau !
Last but not least, IMetro propose depuis quelques temps déjà, une application de calcul d'itinéraire sur mobile couvrant plus de 300 métropoles dans le monde. Là non plus les horaires ne sont pas nécessairement exacts, les temps de parcours sont "estimés". Il n'y a pas de cartographie associée, ni de possibilité d'utiliser le GPS, mais c'est, à ma connaissance, le premier service d'information transport public à avoir été réellement porté sur téléphone mobile.

Plusieurs autres projets se préparent : la RATP a déjà annoncé une "appli bêta" (sic) probablement plus performante que le "site Internet mobile", le Sytral et plusieurs partenaires coopérent dans le cadre de Mobiville sur un projet d'application mobile géolocalisée, les développeurs qui travaillent sur Android, l'OS mobile promu par Google semblent aussi avoir des projets pleins les claviers... et si j'en ai oublié, commentez !

Pour ceux qui veulent lire sur le sujet, l'AFMM, association des opérateurs mobiles a publié une présentation de promotion des services mobile pour le transport, et le Certu en décembre 2007 un rapport sur l'information en temps réel sur téléphone mobile.

1 commentaire:

kael a dit…

Merci pour toutes ces infos !