Sélection de news innovation et transport public

Pour ceux qui ne sont pas restés derrière leur ordinateur voici une petite sélection de news sur la période 15 juillet, 20 août :
  • FireEagle est sorti de béta, on en avait parlé ici, les commentaires en français sont plutôt positifs et le portefeuille d'applications compatibles s'étoffe. Les plus technophiles et les fans de "Location Based Services" doivent tester ce service,
  • Georges Amar et sa présentation de la prospective de la RATP font mouche aux Etats Unis et épatent les américains ! Une présentation du même auteur en français est disponible ici, (format : pps , taille : 10 Mo)
  • Le débat sur l'ouverture des informations publiques se poursuit partout dans le monde. Au Royaume Uni, la Task force Power Of Information lance un concours doté de 20 000£ pour un meilleurs usage des informations publiques. Cette initiative est relayée par la BBC, et ici... On en reparlera certainement, car les services d'information sur le transport public sont concernés.
  • Toujours à propos d'ouverture, mais cette fois de services privés, Yahoo a fait parler de lui avec Yahoo Search Boss un projet d'ouverture complète de ses services de recherche... C'est bien expliqué en français ici, et cela a déjà donné lieu à plusieurs moteurs de recherche spécifiques comme hakia ou me.dium,
  • Pendant ce temps, Google n'a pas chomé en annonçant notammment : le lancement de Google Transit sur mobile, le lancement de Knol le concurrent de Wikipedia... On en reparlera aussi bientôt !
Voila, c'est la rentrée pour moi et je vais essayer de reprendre un rythme de publication un peu plus soutenu !

2 commentaires:

Colibri a dit…

Oh oui, « l'ouverture des informations publiques », ça fait rêver. Mais je doute que ça soit pour tout de suite, surtout en France.
La présentation « Disponibilité et réutilisabilité des données » de la journée du PREDIM laisse tout de même un petit espoir apparemment.
Surtout que le projet Potimart serait alors vraiment intéressant avec beaucoup de données TC et autres.
Mais certains prés-carrés sont bien gardés et mettre à disposition des données librement irait surement à l'encontre d'intérêts de pouvoir et d'argent... Quoique dans ce cas précis (STIF/AMIVIF), ça bouge apparemment. Un commentaire, vous qui êtes "dans le milieu" ? :-)

Olivier a dit…

J'ai utilisé l'API Fire Eagle pour mon projet I'm here. une fois que l'on comprend bien le dispositif de sécurisation des données (construit sur le protocole OAuth), l'utilisation de l'API est plaisante.