Masses laborieuses 2.0


more pursuit of happiness
Originally uploaded by shoothead
Il y a quelques temps, pour rire, nous parlions d'utiliser Internet pour faire fortune sans travailler... Depuis, j'ai passé de longues heures devant mon PC et je n'ai pas gagné un sou.
Je me suis enrichi de nouvelles idées ! Par exemple celle du crowdsourcing expliqué par Hubert Guillaud sur internetactu. Le crowdsourcing, c'est la face sombre du WEB2.0. C'est la concurrence faite aux authentiques professionnels par les foules d'amateurs qui contribuent bénévolement à l'émergence de nouveaux services.
Premières victimes : les photographes professionnels concurrencés par des sites comme Istockphoto ou Flickr.
Amazon mechanical turk (actuellement en test jusque fin juin) va plus loin. Il propose des tâches intellectuelles (HIT) répétitives à réaliser en ligne pour une rémunération à la pièce.
Exemple de HIT (pour Human Intelligence Task) : recenser et décrire en quelques lignes les restaurants de votre ville...
Les perspectives sociales et économiques ouvertes par ce type de service sont... vertigineuses ? cauchemardesques ?
Quel rapport avec le transport public ? Un des plus gros annonceur est HopStop.com qui recherche des testeurs pour ses services de calculs d'itinéraires urbains à 1$ le bug qualifié ! D'autres idées ? Vos réactions ?
La photo, tout un symbole ! M'est fournie, gracieusement, par shoothead sur Flickr.

2 commentaires:

Jean Guillaume a dit…

Super !!
Quand recruteront ils chez transilien des testeurs de bug de leur moteur de recherche que je fasse fortune ?

Yann a dit…

Haha ! C'est une bonne idée ! Et www.navitia.com qu'en pensez vous ?