LoL ! Les tweets du RER sont plus souvent :) que :(

Les réseaux sociaux peuvent ils nous apprendre quelque choses sur les attentes des voyageurs et sur les performances des systèmes de transport ?

Certainement si l'on en croit les trois rapports (en anglais) récemment publiés sur l'usage des réseaux sociaux dans les transports publics (UITP, TRB aux US et le Transport Research Laboratory au Royaume Uni).

J'ai, du coup, été désappointé en lisant l'article :  "I Hate the Blue Line" and Other Things Transit Systems Can Learn From Twitter ("Je hais la ligne Blue" et autres choses que les opérateurs de transports peuvent apprendre de Twitter). La thèse est que 100% des messages sur les transports publics sont négatifs. Cette idée est largement reprise et développée dans les commentaires. 

Une analyse rapide des tweets du RER apporte un éclairage différent. Elle n'a aucune prétention scientifique mais illustre l'intuition suivante : le RER est important pour des millions de voyageurs et il est parfois (heureusement) associé à des sentiments positifs : rencontres, sorties, loisirs, humour... 

Pour ce faire, j'ai simplement comparé, le 17 mai 2012,  les résultats de 3 recherches sur Twitter :
  • Une sur les tweets qui contiennent le mot clé RER. Cette recherche remonte 100  tweets émis dans les quelques heures précédent la requête.
  • Une sur les tweets qui  contiennent le mot clé RER associé à un "smiley" positif : comme :) ou :D ou :P.... Cette requête a remonté 100 tweets émis depuis le 8 mai. Soit une dizaine de tweets par jour en moyenne.
  • Et une sur les tweets qui contiennent le mot clé RER associé à un "smiley" négatif : comme :(  .... Dans les mêmes conditions que précédemment,  cette requête a remonté 34 tweets émis depuis le 8 mai. Soit 3 à 4 tweets par jour.
Le mot RER est donc trois fois plus souvent associé à un smiley positif qu'à un smiley négatif sur Twitter, pendant la période considérée.

Evidemment, les smiley ne sont, en général pas corrélés à l'appréciation directe du RER (exemple : "ça tue de pas habiter dans une zone a rer où a métro :(" ). Une analyse plus approfondie devrait être faite en évaluant la tonalité de chaque message, soit "à la main", soit grâce à un outil spécialisé dans "l'analyse de sentiments" comme twitrratr,  tweetsentiments ou Google Prediction API.

Il n'en reste pas moins, que ces tweets sont intéressants et certainement pas systématiquement connotés négativement. Je vous propose d'explorer vous même les résultats de ces requêtes dans les trois onglets  de ce tableau

Sur le même sujet, j'ai aussi découvert le compte de Metro's advocate qui à Wahsington retweete tout ce qui se rapporte à la wmata et qui est connoté positivement !

Surtout n'hésitez pas à me faire part de vos réactions et suggestions sur le sujet. Je continue à travailler sur l'analyse des tweets du RER et vous livrerai d'autres résultats dans de prochains articles.

1 commentaire:

Laurent BRIANT a dit…

Bonjour,
Bonne idée d'analyser cette idée reçue.
J'ai fait la même analyse avec "RATP". Sur 1500 tweets, il y a 24 :), et seulement 3 :( mais 33 "fuck ratp".
Pas si facile d'analyser automatiquement le contenu.